Cyberpunk 2077 : Deux ans après la sortie, où en sont les versions old gen ?

1 year 131

Sécurisez votre connexion internet pour profiter du jeu en ligne avec CyberGhost VPN, à un tarif avantageux de seulement 2€ par mois. Découvrez cette offre exclusive en suivant ce lien.


ActuGaming.net
Cyberpunk 2077 : Deux ans après la sortie, où en sont les versions old gen ?

Difficile de déterminer avec précision quel est le jeu qui a fait couler le plus d’encre au cours de l’histoire du média (quoique GTA V est certainement devant), mais si l’on se cantonne aux dernières années, alors Cyberpunk 2077 semble tout indiqué. Le monde ouvert de CD Projekt Red était très attendu, trop peut-être, et le développeur en proposa une improbable version PlayStation 4 et Xbox One, alors que la nouvelle génération venait tout juste de débarquer. Une mouture particulièrement mal aimée, décevante, qualifiée par beaucoup d’injouable à sa sortie.

Or, si CD Projekt Red a bien travaillé sur une version PlayStation 5 et Xbox Series X, a mis à jour régulièrement l’édition PC pour la rendre plus stable, l’espoir est resté en retrait pour les joueurs n’ayant pas investi dans la nouvelle gen, et ne possédant pas d’ordinateur assez performant. Cyberpunk 2077 était-il destiné à n’être jamais jouable sur PS4 et One ? Deux ans après la sortie du jeu, revenons le temps de quelques lignes sur ses moutures old gen, histoire de déterminer leur état actuel, qui demeurera certainement le même à présent…

Note : Nous avons joué quelques heures à Cyberpunk 2077 sur PlayStation 4 Pro et sur PlayStation 4 Fat. Après cette session, nous avons aussi lancé la version Xbox Series X pour un comparatif.

Une histoire compliquée

Cyberpunk 2077 PS4 Pro

Je ne vous ferais pas l’affront de retracer ici toute l’histoire tragique du jeu, de sa disparition du PlayStation Store à sa mise à jour pour la nouvelle génération. À dire vrai, il y a des chances pour que ce soit encore profondément ancré dans votre tête, étant donné le battage autour du projet. Et vous savez certainement dans quel état se trouvaient les versions old gen lorsque le jeu est sorti. Une véritable catastrophe, injouable sur PS4 et One, et à peine passable sur les versions Pro et X. En un mot comme en cent, passez votre chemin !

Mais cela fait maintenant deux ans que le jeu est disponible, et l’espoir d’en voir une version stable sur nos vieilles consoles de huitième génération semble permis. Après tout, Cyberpunk 2077 est un carton commercial, et une véritable machine de guerre médiatique. Alors CD Projekt Red a-t-il résolu les problèmes de ces versions ? Non, et c’était prévisible. Mais sont-elles plus confortables en 2022 qu’en 2020 ? Peut-être, oui. À condition, bien entendu, d’être capable de passer outre la grosse part de bugs, de lacunes affreuses, et de coupes taillées dans le vif.

Nous avons commencé cette expérience avec la version PlayStation 4 Pro, qui nous a, au premier abord, plutôt convaincus. Il faut dire que les premières minutes de l’aventure, quelle que soit la voie choisie, nous posent de manière plus ou moins évidente sur de gros rails. C’est joli, ça tourne relativement bien, et ça donne même envie d’en voir plus. Seulement voilà, dès qu’on est enfin lâché dans Night City, les choses changent quelque peu, et pas pour le meilleur, bien évidemment.

Le début des embrouilles

Cyberpunk 2077 PS4 Pro

Ainsi, sur cette version PS4 Pro (qui, on l’imagine, est identique à la mouture Xbox One X), les PNJ sont affreusement peu nombreux (même en boîte de nuit), et la réutilisation de modèles 3D est souvent flagrante. Il n’est pas rare de trouver deux, trois voire cinq fois le même personnage à quelques mètres de distance seulement. Enfin ça, c’est quand lesdits PNJ chargent correctement. Car il arrive aussi que le jeu prenne tellement de temps pour cela, que les personnages censés se trouver à un endroit précis n’y sont tout simplement pas. Ce bug nous a d’ailleurs empêché de progresser pendant un moment.

Convaincus, naïvement, que l’erreur venait de nous, il fut essayé une petite quantité de solutions supposées, comme la fonction « patienter » du jeu, ou le tour du pâté de maisons à plusieurs reprises… En vain. Quand enfin les deux PNJ dont nous avions besoin pour avancer se sont décidés à apparaître, leurs textures ont mis un temps fou à s’afficher correctement. Et nous nous sommes retrouvés avec deux faces de polygones mal dégrossies, qui ont progressivement laissé place à deux jeunes femmes au design soigné…

Par la suite, ce problème est devenu récurrent. En pleine rue pour commencer, sans que nous ne soyons lancés dans quelque gunfight ou autre activité pouvant interférer avec l’environnement. On a aussi eu droit à du freeze de PNJ entre deux phrases, à des dialogues qui ne se lancent pas… mais le jeu fait comme si en sautant purement et simplement le texte ! Ou encore à des temps de chargement d’une longueur affligeante (plus d’une minute, montre en main) pour ne lancer qu’une courte cinématique, puis pour revenir au jeu. On a même cru que celui-ci avait tout simplement crashé…

Pour le reste, la version PlayStation 4 Pro demeure relativement fidèle à elle-même. Rien n’a fondamentalement changé. Les gunfights sont jouables, parfois on y prend même du plaisir, quand le jeu ne décide pas de ralentir drastiquement, ou de faire disparaître les ennemis dans le décor. Visiter Night City n’est pas désagréable, malgré un clipping assez marqué, et différents bugs de textures omniprésents. Certaines séquences sont même plutôt jolies, notamment avec leurs effets de lumière léchés. Mais c’est plus souvent le cas en intérieur qu’en extérieur, évidemment.

Enfin, le titre nous a semblé, dans l’ensemble, plus stable qu’il y a deux ans sur PlayStation 4 Pro. On aimerait vous dire que cette session de jeu nous a pleinement redonné le sourire, mais ce serait un mensonge éhonté. Cyberpunk 2077 y est bien jouable, c’est un fait indéniable, mais à quel prix ? On est à des années lumières de l’immersion que proposent les versions PC et nouvelle gen, qui ne sont pas dénuées de défauts non plus, rappelons-le ! Autant être honnête avec vous, après ça nous n’avions aucune envie de lancer le jeu sur notre PS4 Fat, convaincus que le résultat serait catastrophique…

Cyberpunk 2077 PS4 Pro Cyberpunk 2077 PS4 Pro Cyberpunk 2077 PS4 Pro Cyberpunk 2077 PS4 Pro Cyberpunk 2077 PS4 Pro Cyberpunk 2077 PS4 Pro

Une console vieille de neuf ans

Cyberpunk 2077 PS4 Fat

Nous avons eu un brin l’impression d’ouvrir une boîte de pandore en relançant une partie de zéro sur PlayStation 4 première du nom, puis en choisissant la voie du nomade, démarrant son aventure dans une vaste plaine. Et il faut dire que, contrairement à ce que nous avait fait vivre le modèle Pro, ça commençait déjà à sentir mauvais alors qu’on n’avait toujours pas vraiment la main sur notre protagoniste et sa destinée. Parce que les premières minutes sont certes soignées, sur PS4, mais l’aliasing est tellement visible que ça nous a fait sortir du jeu brutalement. L’immersion n’allait jamais pointer le bout de son nez, apparemment…

Bien sûr, cette version a son lot de catastrophes, à commencer par le framerate complètement ahurissant, jamais vraiment agréable à l’œil, et prenant parfois une méchante baffe dans la figure quand trop de PNJ sont affichés à l’écran. Ce qui n’arrive pas souvent, lors de phases scriptées. Car le reste du temps il n’y a vraiment personne dans les rues, à l’image de la version PS4 Pro, et quand bien même vous parviendriez à trouver quelques têtes, regardez bien, il s’agit de trois modèles de personnages différents, copiés à outrance. On exagère à peine !

Enfin le pire demeure la conduite et les gunfights. La première est plus agréable à prendre en main que par le passé, c’est vrai, mais avec les ralentissements infernaux que subit le jeu très régulièrement lorsque l’on tient le volant, ça demeurerait presque du pareil au même. Quand nous ne passons pas à travers la map avec notre véhicule, ce qui nous est arrivé peu après la fin de la séquence d’introduction, ou quand le clipping ne nous propulse pas aux toilettes pour un vomi express. Quant aux affrontements, c’est toujours pareil : framerate aléatoire (mais jamais satisfaisant) et bugs en tous genres… Restent les phases d’exploration à pieds qui, sans mauvaise foi, semblent plus stables que par le passé.

Cyberpunk 2077 PS4 Fat Cyberpunk 2077 PS4 Fat Cyberpunk 2077 PS4 Fat Cyberpunk 2077 PS4 Fat Cyberpunk 2077 PS4 Fat Cyberpunk 2077 PS4 Fat

La suspension d’incrédulité mise à mal

Finalement, que retenir de ce retour sur les versions old gen de Cyberpunk 2077 ? Eh bien, pour commencer, que comme attendu elles n’ont pas beaucoup bougé depuis 2020. Certes, la mouture PS4 Pro (et Xbox One X on l’imagine) est jouable, et quelques modifications ont effectivement été apportées pour offrir plus de « confort » aux joueurs et joueuses. Mais ce n’est pas suffisant pour permettre au jeu d’atteindre la qualité qu’il revêt sur PC ou sur nouvelle génération, où désormais il parvient à la fois à être jouable en toutes circonstances, mais aussi à être très immersif.

Parce que le plus gros problème de la génération précédente, à ce niveau, n’est pas l’aspect graphique en deçà et les légions de limitations techniques. Mais c’est avant toute chose la suspension d’incrédulité du joueur ou de la joueuse qui est mise à mal. Impossible de se plonger corps et âme dans cette aventure pourtant pleine de qualités, sous le prétexte d’un enrobage tout simplement catastrophique. On est sans cesse en train de se dire « woaw, ça doit être joli sur PC », et l’impression de vivre Cyberpunk 2077 par procuration s’installe profondément.

Ainsi, deux ans après la sortie initiale du dernier jeu de CD Projekt Red, nous ne pouvons toujours pas vous conseiller de mettre la main sur sa version PlayStation 4 et Xbox One. Certains sont probablement parvenus à en voir le bout, et à passer un bon moment. Mais cela demande un tel niveau de détachement, l’immersion étant pratiquement impossible à atteindre en raison des trop nombreux problèmes susnommés, que c’est un moyen efficace pour se gâcher l’expérience. En bref, Cyberpunk 2077 ne tiendra jamais ses promesses sur old gen…

L'article Cyberpunk 2077 : Deux ans après la sortie, où en sont les versions old gen ? est disponible sur ActuGaming.net

Source du contenu